Partagez | 
 

 Six poignées de main [PV: Meryl Cobra Winchester]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 50
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 33
Localisation : Au pub
avatar
Molly Malone
MessageSujet: Six poignées de main [PV: Meryl Cobra Winchester]   Mar 9 Juin - 23:47


 

   Avec Meryl Cobra Winchester

   
 

  Six poignées de main
 
Londres avait toujours eu la réputation d'être une ville relativement froide et particulièrement humide, quelle que soit la saison. Pourtant l'été réservait souvent de beaux jours où soleil et chaleur gratifiaient la capitale anglaise… Il ne fallait pas se fier à ces stéréotypes, pour survivre au climat londonien il n'était pas nécessaire d’investir dans une doudoune et un ciré breton. Par exemple, ce soir, le fond de l'air était doux et suffisamment sec pour que l'on puisse oublier parapluies à la maison. Du coup toute la population nocturne de la ville avait tendance à mettre le nez dehors afin d'en profiter au maximum et Molly était loin d'être la dernière…

Dire que la soirée était animée tenait probablement de l'euphémisme... Il y avait des moments comme cela où les londoniens de tous poils semblaient bien décidés de faire la fête et ce sans la moindre excuse. Aucun match gagné, pas de grand événement, rien de digne à célébrer. Et pourtant, toute une faune joyeuse et désinhibée, pour ne pas dire imbibée, était bien décidée à partager sa joie de vivre naturelle. Personnellement, c'était encore ces soirées-là qu'elle préférait... Il y avait un petit quelque chose dans l'air qui redonnait foi en l'humanité et en un futur qui n'avait souvent rien de vraiment prometteur. Tout semblait possible et des inconnus se rapprochaient pour interagir comme des amis d'enfance. Tout était permis...

Et ce soir l'irlandaise pouvait pleinement en profiter du coté « client » de la barrière... Si elle avait pu être témoin de ce joyeux tohu-bohu de façon régulière c'était la plupart du temps derrière le comptoir, à enchaîner pinte sur pinte pour aider à maintenir ce niveau de gaieté ambiante. Ce n'était pas désagréable en soit, les pourboires étaient tout simplement mirobolants dans ces moments-là, mais particulièrement fatigant et frustrant. Un peu comme un diabétique collé à une vitrine de chocolaterie. Ce soir, par contre, elle avait carte blanche puisque c'était un de ses jours de repos... Certains pourraient s'interroger sur l'insanité de décider de passer le peu de temps libre qu'elle avait sur son lieu de travail mais Molly n'avait jamais été du genre à se plier à la norme. Et puis ce n'était pas sans avantages puisque elle pouvait faire comme elle voulait, se servant directement avant de glisser quelques billets dans la caisse.

Pour changer un peu, son jour de repos s'était mué en « soirée fille », en quelque sorte, lorsque Meryl s'était invitée. Loin de la déranger, elle appréciait traîner de temps à autres avec la jeune femme. Elle ne pouvait pas vraiment dire qu'elles se ressemblaient, difficile de les confondre pour des sœurs, mais elles avaient une histoire commune et assez similaire. Subir un milieu presque exclusivement masculin et dans lequel on pouvait passer l'arme à gauche dramatiquement vite avait tendance à créer une certaine solidarité féminine. Molly avait vécu cela lorsqu’elle était encore à Dublin et elle était parvenue à s'en sortir sans pour autant renier qui elle était ni sa féminité... Ce n'était malheureusement pas forcément le cas pour toutes. Alors quand elle avait réalisé que son contact chez les Cobras était cette blondinette au caractère bien trempé, elle avait pris plaisir à interagir avec elle. Au point que maintenant il n'était pas rare qu'elles boivent un coup toutes les deux ou qu'elle se fasse quelques sorties. C'était toujours l'occasion de passer un bon moment ou de transformer une journée de merde en quelque chose de bien plus positif...

Ce soir elle ne savait pas trop ce qui se cachait derrière cela mais Meryl l'avait contactée pour qu'elles se retrouvent au pub. Elles boiraient probablement quelques verres avant de changer de roche. Il n'était pas rare qu'elles finissent chez Molly ou dans une de ces nouvelles boîtes que son amie voulait tester… A moins qu'elle n'ait eu vent de sa longue absence et qu'elle voulait savoir ce qu'il s'était exactement passé. Avec les récents événements associés à Jarod, l'irlandaise avait du se faire porter pâle pendant près de deux semaines. Elle avait du ensuite drastiquement réduire ses heures de travail avant qu'elle ne puisse reprendre un rythme de croisière. Maintenant elle était à peu près libre de ses mouvements mais ce n'avait pas été une victoire facile… La jeune femme espérait vraiment que personne n'avait cherché à la contacter pendant son isolement, elle allait avoir du mal à expliquer pourquoi elle n'avait pas eu accès à son téléphone…

Saluant l'un de ses collègues qui était de service ce soir, l'irlandaise se glissa derrière le comptoir et entreprit de se préparer un irish en attendant que son amie ne passe la porte. Elle en profita pour échanger quelques mots avec certains habitués, de simples platitudes mais l'ambiance familiale rendait l'ensemble assez agréable...

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 26
Localisation : Sur scène
avatar
Meryl Winchester
MessageSujet: Re: Six poignées de main [PV: Meryl Cobra Winchester]   Dim 14 Juin - 15:36


Six poignées de main
Meryl Winchester & Molly Malone
Assise sur sa chaise, les jambres croisées et le coude sur sa table, le regard focalisé sur un point précis, la main de Meryl jonglait avec sa lame. Celle-ci tournant dans sa main à une vitesse de croisière. De l'autre côté de la pièce, debout, les mains reliées dans le dos, rappelant la formation militaire qu'avait reçu son homme de main, celui-ci lui faisait son rapport vis-à-vis du comportement des dealers et la recette qu'ils avaient rapportés durant la semaine. Quand il eu finit, elle reprit son couteau en main et le planta dans la table avant de se redresser sur sa chaise.

"Donc, Pietro s'est encore débrouillé pour se faire remarquer par la police, ce qui l'a une fois de plus obligé de planter la cam plutôt que de la vendre, c'est ça ? Il va sérieusement falloir envisager une discussion avec lui, histoire qu'il apprenne à moins faire le malin et à la fermer une bonne fois pour toute..." déclara-t-elle d'un ton dur avant de reprendre, une fois que son homme de main eu hoché la tête. "Parfait Christopher ! Ce sera tout... Je vais être occupée ce soir, alors ne venez me déranger qu'en cas d'extrême urgence, d'accord ? Je pense que vous pourrez tenir le Cobra intact le temps d'une soirée..." ajouta-t-elle avec un sourire tout en se levant.

Elle secoua ses cheveux et rangea son couteau dans sa botte avant de sortir de la pièce, non sans tapoter amicalement l'épaule de son homme de main. Celui-ci refusa de quitter sa position droite avant qu'elle ne quitte la pièce, dans une manifestation indirecte du respect du statut de Meryl. En dehors des moments où ils se voyaient en privé, Christopher se comportait toujours naturellement avec elle, comme avec tous les autres membres du gang. Ce n'était que lors de ces "réunions" qu'il pouvait la traiter selon son rang... Et cela semblait énormément le frustrer. C'était étrange pour la jeune femme qu'un homme plus âgé qu'elle veuille lui montrer autant de respect, surtout quand elle se souvenait de la loque renvoyée de l'armée et sombrant dans l'alcool qu'elle avait trouvé à la base...

Lorsqu'elle revint dans la pièce principale du bar, Meryl repéra son rendez-vous de la soirée. Un sourire naquit immédiatement sur ses lèvres. Molly avait beau ne pas travailler ce soir, c'était pourtant derrière le comptoir qu'elle la retrouvait. La jeune fille alla alors la rejoindre, sentant déjà le poids sur ses épaules s'alléger à la perspective de la soirée qu'elle allait passer auprès de l'irlandaise. Avec Molly, il n'y avait plus de gang, plus de chef, plus de responsabilités, elle n'étaient que deux filles faisant des trucs de filles. Et cela faisait du bien. Aussi, même si cette fois-ci, Meryl l'avait contacté non sans un léger intérêt, elle était contente de la retrouver. Elle s'assit sur le comptoir, elle s'adressa directement à sa serveuse préférée.

"Un Bloody Mary, patron !" s'exclama-t-elle. "Ainsi que mon ami serveuse à côté de moi avant qu'on ne soit tenté de la faire bosser même si je l'ai réservée rien que pour moi pour la soirée."

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 33
Localisation : Au pub
avatar
Molly Malone
MessageSujet: Re: Six poignées de main [PV: Meryl Cobra Winchester]   Mer 17 Juin - 14:57


 

   Avec Meryl Cobra Winchester

   
 

  Six poignées de main
 
L'intérêt de travailler dans un établissement comme ce pub était que l'ambiance était toujours chaleureuse et familiale, particulièrement entre les membres du personnel. Chacun connaissait l'autre et était prêt à lui filer la patte. De même, cela autorisait une certaine décontraction qu'elle ne se serait pas permise partout. Enfin... Rectification. Elle se le serait probablement permis mais n'aurait certainement pas duré plus d'une semaine à son poste. Tous les établissements de boisson ne laissent pas leurs serveuses au repos nonchalamment s'installer du mauvais coté du comptoir, les coudes sur ce dernier, à tailler le bout de gras avec le premier joli minois à portée. D'un autre coté Molly n'était pas difficile, du moment que son interlocuteur était intéressant, elle était prête à parler. Pas besoin d'être un Apollon pour attirer son attention. Vous pouviez êtrre un biker à la longue barbe et aux tatouages criards, cela passait aussi...

L'irlandaise se détourna brusquement de son interlocuteur en entendant la voix de Meryl, l'accueillant avec un grand sourire. Le bonhomme ne sembla pas s'en offusquer outre mesure... Etant un habitué des lieux, il connaissait justement la serveuse et la savait toujours en train de courir à droite et à gauche. Il n'y avait rien de réellement vexant à son changement d'intérêt, cela n'avait rien de « méchant » en soit... Elle reprendrait probablement leur discussion dans une semaine, la prochaine fois qu'elle le verrait...


-Hey !! Et un Bloody Mary pour ma blonde préférée !!

Et pour ne rien changer la jeune femme ne laissa pas son collègue s'approcher et préféra préparer le cocktail elle-même. En quelques minutes, après tout elle n'en était plus vraiment à son premier verre ici, l'assemblage de vodka, jus de tomates et autres épices était fièrement présenté à son amie. Et comme à chaque fois, il était relevé comme elle l'aimait... Elle glissa un billet dans la caisse avant de passer du côté « client » du comptoir.

-Il n'y a toujours aucune chance que je te fasse goûter un Bloody Molly je suppose ?

La serveuse la gratifia d'un clin d'oeil joueur. Il ne se passait pas une soirée où elle n'essayait pas de convertir définitivement la chef de gang d'adhérer au whiskey irlandais... Quelle que soit sa forme d'absorption. Et depuis qu'elle avait découvert le nom de ce cocktail, elle tentait systématiquement sa chance... Elle fit délicatement tinter son verre contre le sien, délicatement car mélanger la crème de son irish aurait tenu du sacrilège, avant d'en prendre une gorgée.

-Alors ma belle ? Quels sont tes plans pour la soirée ? Je suis toute à toi !!

Il n'était pas rare qu'elles profitent de ces soirées filles pour aller en boîte... Pas forcément pour « draguer » mais cela leur permettait souvent de bien se défouler. Mais étant donné qu'elle avait été absente pendant un bon moment, sans pour autant donner beaucoup de nouvelles, il n'était pas impossible que Meryl préfère un endroit qui ne nécessitait pas de se briser les cordes vocales pour pouvoir parler et rattraper un peu le temps perdu. Et puis elle aussi était curieuse de savoir si elle avait manqué quelque chose pendant son absence forcée... Coté curiosité il n'y en avait pas une pour rattraper l'autre. Probablement... Et pas forcément pour les mêmes raisons, même si Molly ne connaissait pas ce petit détail.

En attendant qu'un quelconque plan ne soit élaboré pour le reste de la soirée, elles avaient toujours leurs verres à finir... L'irlandaise ne tarda pas à repérer une table dans un coin, suffisamment éloignée des groupes les plus bruyants sans pour autant qu'elles ne perdent la bonne ambiance des lieux. D'un mouvement de la tête elle désigna la table avant de s'y diriger, sachant que Meryl lui emboîterait le pas...

 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Six poignées de main [PV: Meryl Cobra Winchester]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Six poignées de main [PV: Meryl Cobra Winchester]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sherlock RPG  :: The game is on + London :: Autres quartiers :: Soho-