Partagez | 
 

 (sex, drugs and nervousness) ☈ J A Z Z

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 165
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 23
Localisation : londres.
avatar
Lysander P.-S. Kingsley
MessageSujet: (sex, drugs and nervousness) ☈ J A Z Z   Ven 15 Mai - 16:31



sex, drugs and nervousness.


Je ne bouge pas, les yeux posées sur le plafond. Je n'y arrive de toute façon pas, attaché pour s'assurer à ce que je tienne docilement en place. Quelqu'un viendra sans doute venir me chercher pour me détacher et me laisser prendre un temps de pause, juste l'instant que je me lave et que je mange, si j'en ai envie, avant de reprendre cette sale besogne. Si j'en étais capable, sans doute me mettrais-je à crier de toute mes forces tout en détruisant tout ce qui passerais sous mes mains. Mais je suis détenu en plus de ressentir encore les effets de la drogue qui finiront tôt ou tard par se dissiper totalement... Et si actuellement j'arrive à assimiler, je ne suis que couché. Je savais que si j'avais le pouvoir de me remettre debout, je retomberais directement comme une veille loque, et je ne pouvais pas me permettre de me blesser au moins tout seul. Il fallait que j'ai une bonne excuse comme le fait que ce soit la faute d'un client. Je soupire. Je n'arrivais pas à croire qu'il avait finalement réussit à me faire habituer à ce quotidien avec le temps... Même s'il était parvenu par quelques produits illicites et des entraves aux poignets et aux mollets. Aujourd'hui, je ferais n'importe quoi qu'il me laisse au moins pleinement de mes mouvements en échange de ma prostitution... Mais il ne le fera sans doute pas... Pas après ma première fuite qu'il m'a fait grandement payé. Là comme je l'étais, il ne pouvait me craindre de la sorte. Toutes entrées et sorties sont bien sécurisées et en plus je ne pouvais pas courir bien loin. J'étais finis jusqu'à ce que je lui sois totalement inutile... Et encore ! Allait-il me laisser courir sagement dans Londres après toutes ces années de servitude ? Je ne pense pas. Il n'allait pas prendre le risque qu'une victime de son trafic aille le reporter à la police... Mais je n'allais pas abandonner... Pas de sitôt... Je me perdais peu à peu dans mes pensées, jusqu'à ce que j'entende une porte s'ouvrir doucement. Je croyais que c'était mon proxénète, mais nan, c'était quelqu'un d'autre... Je dévisage un instant de la tête au pied reconnaissant l'homme de vue. Il joue au piano ici, il me semble... Sans doute quelqu'un dont je devais me méfier. Aussi, je rougis instinctivement lorsque je le vois me découvrir dans cette position, en essayant me tourner légèrement sur le côté et essayer de me cacher bien que le geste soit difficile à faire avec les drogues qui m'assomment ainsi à cause des liens qui me tiennent solidement.

« - N...n...Na... Re...gardeu... pas... ».

Arrivais-je à baragouiner, tout en exécutant mon mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 10/05/2015
Localisation : Devant son piano
avatar
Jazz MacCloud
MessageSujet: Re: (sex, drugs and nervousness) ☈ J A Z Z   Mar 19 Mai - 10:37


Lysander P.S. Kingsley – Jason B.C. MacCloud



C'est l'heure de la pause. Ce n’est pas trop tôt... Je vais pouvoir souffler pendant une petite heure. D'ordinaire, je serais descendu au salon pour jouer du piano, mais ce soir, je n'ai pas envie. Et puis... J'ai plus important à faire. J'ai enfin repéré la chambre de ce pauvre camé. Alice, comme ils l’appellent tous. Je me refuse à le surnommer ainsi, et jusqu'ici, je n'ai pas eu à lui adresser la parole, heureusement en un sens. Parce que sinon, je ne sais pas comment j'aurais pu l'appeler. Il ne parle pas beaucoup, de toute façon.

J'enfile une veste par-dessus mon t-shirt et sors de la chambre en chaussettes. Je mets rarement mes chaussures quand je me balade par ici. Les portes défilent et je ne prête même plus attention aux cris qui les traversent. Ca fait bien trop longtemps que j'y suis habitué. J'hésite brièvement devant le battant qui me sépare de la chambre d'Alice. Puis je pose ma main sur la poignée et pénètre discrètement dans la pièce en prenant soin de refermer derrière moi. Le spectacle qu'offre mon collègue est franchement pitoyable, et je me mords la lèvre sans savoir quoi faire. Mon regard traine sur lui, jusqu'à ce que je l'entende bafouiller quelque chose d'incompréhensible. Je m'approche doucement pour venir m'asseoir près de lui.

-J'ai pas compris ce que tu as dit... ai-je murmuré d'une voix douce, mon regard plongé dans le sien.

Je me détourne ensuite pour poser les yeux sur ses liens. Même un animal je ne le traiterais pas ainsi. D'ailleurs, je ne traiterais rien du tout d'une telle façon, c'est juste inhumain -quand je dis rien du tout je pense même à des meubles, soigneux comme je suis. Je me penche sur lui pour le détacher. Ce n'est pas une mince affaire, entre lui qui gigote légèrement, ou qui essaie du moins, et les entraves qui sont bien serrées. Mais je finis par y arriver. D'abord les mollets, ensuite les poignets, puis je le couvre avec son drap qui est tombé au pied du lit.

-C'est quoi ton nom ? Je n'ai pas envie de t'appeler Alice. Je trouve ça méchant.

Je me relève, juste le temps d'aller lui chercher un verre d'eau dans la salle de bain attenante.

-Tiens, bois... T'as l'air d'en avoir besoin.

J'ai l'impression que je lui fais peur... Il a dû en voir de toutes les couleurs pour être dans cet état.

-Ne crains rien... Je veux juste t'aider... Je ne te ferais pas de mal...

Je m'écarte pour le laisser respirer et m'accroupis à côté du lit, les coudes posés sur mes genoux, mon menton appuyé sur mes mains croisées.

-Et personne ne sait que je suis là. ai-je ajouté pour achever de le rassurer.  

Je ne suis pas ton ennemi. Au contraire, j'aimerais même qu'on devienne amis. Réflexion dignes de celle d'un enfant, mais il parait que je ne suis pas vraiment mature dans ma tête –dixit notamment mon tendre paternel- alors ça me colle tout à fait. Et puis, j’ai le droit de penser comme je veux non ?


•••


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(sex, drugs and nervousness) ☈ J A Z Z

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sherlock RPG  :: The game is on + London :: Other Timelines :: Flashbacks-