Partagez
 

 How to catch a frog. ~ pv Ash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 68
Date d'inscription : 18/04/2015
Localisation : Entre deux éprouvettes
Néo Cartwright
Néo Cartwright
MessageSujet: How to catch a frog. ~ pv Ash    How to catch a frog. ~ pv Ash  EmptyDim 3 Mai - 12:46




Néo regarda le bus redémarrer et reprendre la route en faisant légèrement ronfler son moteur. Il soupira et glissa la lanière de son sac à dos sur son épaule. Il était perdu au beau milieu de la campagne galloise, avec quelques affaires, mais surtout, avec sa mauvaise humeur.

Se mettre au vert pour les vacances… L’orphelinat en avait de belles tiens ! C’était bien la première fois en dix ans qu’ils se décidaient à faire quelque chose pour les pauvres enfants démunis de Londres. Et puis personne n’avait eu son mot à dire, grand comme petit, fille comme garçon, gros comme maigre ! Ils partaient en vacance dans des familles d’accueil improvisées, un point c’est tout.
Le jeune homme observa le paysage qui l’entourait. Des champs, au loin, parfois parsemés de taches blanches qui devaient être des moutons. Quelques bosquets. Une région assez vallonnée. Et le ruban gris sombre de la route qui coupait le tout en deux. Une légère brise lui apportait des odeurs qu’il n’avait pas senti depuis son année passée en Allemagne. Herbe coupée, foin, fleurs…

-Ça promet… marmonna-t-il avant de se retourner et de s’engager sur le chemin terreux qui devait le mener à son lieu de résidence.

Il marchait lentement, les yeux levés sur le plafond feuillu que formaient les branches des arbres qui s’entrelaçaient au-dessus du chemin. Les chants des oiseaux lui paraissaient si forts, si vifs, ils semblaient si présents…
Néo se surprit à sourire, jusqu’à temps qu’il se prenne les pieds dans une grosse racine et manque de voler deux mètres plus loin. Il se racla la gorge et lança un regard affolé à ce qui l’entourait, comme si les arbres allaient éclater de rire en voyant qu’il avait failli se casser la gueule, ou comme si un millier de personnes l’observait, caché derrière un tronc, un buisson, ou dans les cimes, prêtes à se moquer de lui à la moindre occasion.

-Va falloir te calmer mon gars… T’es seul dans un bois, qui veux tu qu…

Le jeune homme interrompit soudain son murmure et tendit l’oreille. Oui, c’était bien une voix qu’il entendait, pas loin d’ici… Accompagnée d’étranges bruits d’éclaboussures. Intrigué, il entreprit de suivre ce son.
Il mit moins d’une demi-douzaine de minutes à atteindre un espace légèrement dégagé, comme une petite clairière, au centre de laquelle se trouvait une belle mare à l’eau vert sombre. Accroupi sur le bord se trouvait une enfant en salopette. Elle lui tournait le dos, mais il était parfaitement clair qu’elle tentait désespérément d’attraper les grenouilles qui formaient un chœur puissant de coassement, en juger par ses gestes.

« Ttt ttt ttt… Aucune chance qu’elle y arrive en tentant de leur sauter dessus… »

Il se remit en marche en faisant un peu de bruit pour ne pas la surprendre, mais peine perdue. Il vit la petite sursauter et se retourner.
Il dévisagea la frimousse toute barbouillée qui lui faisait face, sans savoir quoi dire, quoi faire, et quoi penser. La gamine n’avait pas l’air plus avancée que lui, et en se mettant à sa place, il pouvait très bien comprendre que se retrouver nez à chaussures avec un ado de dix-sept piges portant un sac de voyage et un à dos, habillé en parfait londonien, pouvait être assez… déstabilisant. Finalement, les mots passèrent ses lèvres d’eux même.

-T’arriveras jamais à les attraper si tu t’y prends comme ça… dit-il d’une voix douce.

•••


Dernière édition par Néo Cartwright le Dim 3 Mai - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 115
Date d'inscription : 18/04/2015
Ashley Wyatt
Ashley Wyatt
MessageSujet: Re: How to catch a frog. ~ pv Ash    How to catch a frog. ~ pv Ash  EmptyDim 3 Mai - 12:47





How to catch a frog
Néo & Ashley -flashback

La petite fille boudait. Mais boudait vraiment. Ses parents lui avaient annoncé que, pour l’été, ils accueilleraient un garcon qui n’avait pas eu beaucoup de chance, pour qu’il vienne passer du temps avec eux. Elle avait accueilli ça de façon la plus diplomate possible quand on a sept ans : en boudant, les couettes en berne, les bras croisés sur la poitrine et les mâchoires serrées. Terriblement impressionnant, le petit despote en salopette.

Non mais c’était vrai : quelle idée, récupérer un garçon qu’ils ne connaissaient pas et le ramener ici, alors que son petit frère était déjà si énervant ? Pendant une seconde, elle espéra qu’ils allaient prendre son petit frère et lui en donner un grand, un avec qui elle pourrait faire plein de choses trop chouettes, comme grimper pour chiper les pommes trop hautes dans le verger du vieux MacCready, ou faire peur à l’horrible chien de Mme Calloway, qui se jetait contre les clôtures à chaque fois que quelqu’un passait devant la maison, la bave aux lèvres, et terrifiait tout le monde. Un grand frère qui pourrait la porter sur ses épaules et qui pourrait jouer avec elle. Pas comme son petit frère qui ne faisait que piquer ses poupées et mâchouiller tout ce qu’il arrivait à attraper. En plus, il était trop petit pour aller en forêt avec elle, et chasser les grenouilles.

Ashley aimait bien les grenouilles. Elles la fascinaient. Elles étaient belles, avec leurs belles couleurs, vertes ou brunes, et leurs taches, et leurs grands yeux d’or. Et puis elle riait toujours en les regardant sauter dans l’eau, et aimait entendre leur chant depuis la fenêtre de sa chambre, en été. La petite terreur était une sauvageonne, elle adorait passer des heures dans les forêts et les champs autour de la maison, à se promener, cueillir des fleurs, attraper les sauterelles et les grenouilles, emmenant Crackers, le boarder collie de la maison, en guise de nounou et de garde du corps. Au début, les parents d’Ashley avaient tout essayé pour la garder à la maison, ou au moins dans le jardin, mais elle s’était vite transformée en un Harry Houdini miniature, trouvant toujours une ruse pour filer, emmenant le chien avec elle. Et puis ils baissèrent les bras. Dans ce petit village perdu, une gamine vagabonde, accompagnée d’un chien qui veillait sur elle comme du lait sur le feu, ne risquait pas grand-chose. Elle devait juste être rentrée quand les aiguilles marquaient un sept, comme maman le lui avait appris.

Ce jour-là, elle était toute contente parce qu’elle allait retourner à la super mare qu’elle avait découverte la veille. Une super mare, pas trop profonde, mais pleine de grenouilles trop belles. Alors elle avait emmené Crackers et un seau, et ils étaient partis en exploration, oubliant que c’était ce jour-là que devait débarquer leur nouveau pensionnaire. Elle pataugeait dans l’eau, plantée dans ses bottes rouges, chantonnant et parlant aux batraciens, tentant de les persuader de se rendre de leur plein gré dans ses petites mains. Mais ces sales bêtes ne lui obéissaient pas et ça ne lui plaisait pas du tout. Et d’un coup elle entendit quelque chose derrière elle. Elle se retourna, sursautant un peu, et Crackers leva la tête, tentant de savoir s’il devait intervenir, ou pas.

La petite contemplait ce grand gaillard, qui ressemblait exactement à Eric, le prince de La petite sirène. Comme lui il avait les yeux bleus, les cheveux noirs et il était beau. Elle n’arrivait pas à détacher son regard de lui, sans rien dire. Et c’est là qu’il s’approcha d’elle. Elle essuya ses mains pleines de vase sur sa salopette et fit signe à Crackers de rester tranquille. Il n’était pas vieux et il n’était pas moche alors y’avait rien à craindre. Les méchants sont toujours moches dans les dessins animés. Il vint près d’elle et lui parla de ses grenouilles. Elle le regarda, l’air méfiant, avant de parler de sa petite voix fluette.

«  Mais t’es qui pour savoir ça toi ? Et puis j’ai essayé plein de trucs pour les  attraper mais elles viennent pas quand je leur dis… J’adore les grenouilles mais ça peut être trop nul parfois… »

D’un coup elle se rappela d’un truc. De ce que maman avait dit ce matin, à propos du garçon qui devait venir. Elle leva les yeux vers lui une nouvelle fois, l’observa longtemps, avant de reprendre la parole.

«  Dis, c’est toi le garçon qu’on a commandé ? Tu sais mon petit frère il est trop nul alors si tu veux rester et qu’on t’échange avec lui, moi je veux bien ! »

Elle lui sourit, se dandinant dans ses petites bottes rouges.

BY .TITANIUMWAY



Dernière édition par Ashley Wyatt le Mar 5 Mai - 12:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 68
Date d'inscription : 18/04/2015
Localisation : Entre deux éprouvettes
Néo Cartwright
Néo Cartwright
MessageSujet: Re: How to catch a frog. ~ pv Ash    How to catch a frog. ~ pv Ash  EmptyDim 3 Mai - 12:52




Néo ne put qu’exploser de rire face aux répliques de la petite. Si c’était bien Ashley, la fille Wyatt, le séjour allait promettre. Enfin, si toutefois les parents ressemblaient à la gamine niveau caractère. Il posa ses sacs dans l’herbe avant de s’agenouiller en face d’elle pour être à sa hauteur. Il plongea son regard dans celui de la fillette et lui rendit un sourire timide mais sincère.

-Si tu t’appelles Ashley Wyatt, alors oui, je suis bien le garçon qui doit venir passer du temps dans ta famille. Je m’appelle Néo. répondit-il d’un ton enjoué.

Il se laissa tomber assis sur les fesses et retira sa veste, ses chaussures, et ses chaussettes. Il serait plus à l’aise pieds nus pour patauger dans la vase et les algues qui doivent recouvrir le fond de la marre.

-Pour les grenouilles, il vaut mieux arriver par devant, tout doucement, et leur sauter dessus tout d’un coup. Si elles sautent pour s’enfuir parce qu’elles ont peur, elles viendront vers toi, vu qu’elles ne peuvent pas sauter en arrière, et du coup, ça sera plus facile.

Il se leva et s’approcha de la mare, avant de s’accroupir au bord, les pieds plongé dans l’eau fraiche jusqu’aux chevilles.

-Leur parler ne suffit pas, et ça leur fait même peur. Il vaut mieux se taire et les écouter chanter… murmura-t-il pour ne pas effrayer les bestioles.

Il se tourna vers Ashley et l‘invita à le rejoindre d’un signe de la main et d’un sourire.

-Approche, tout doucement… Y’en a une pas loin...

Néo attendit cinq ou six bonnes minutes après que la petite se soit placée à ses côtés pour bondir sur la grenouille. Il s’étala à moitié sur les nénuphars éclaboussant tout autour de lui et provoquant des croassements indignés de la part de quelques batraciens. Il se redressa bredouille, les joues roses de honte, mais le regard pétillant de malice.

-Bon bah… Je l’ai raté cette fois…

Il se passa une main dans les cheveux, nerveux, et tenta de les recoiffer mais ne réussit qu’à les dresser en brosse, dans un style parfaitement hérissonesque.

-J’étais le champion de la capture de grenouilles quand j’étais petit ! Je passais des soirées entières à faire ça, et puis je les relâchais au fur et à mesure que je les attrapais… C’étaient des toutes petites reinettes toutes vertes, toutes pales, avec de grands yeux noirs… Beaucoup plus petites et mignonnes que ces grosses grenouilles vertes, même si elles sont très belles….

Il sourit à la fillette, un peu troublé de se dévoiler si facilement, surtout à propos son bref passage en Allemagne durant son enfance. Ca doit être un pouvoir propre aux enfants… Cette façon de le mettre à l’aise… Si rapidement… C’est tout de même effrayant… et très déstabilisant aussi. Mais pas désagréable, en fin de compte.

-On réessaie ?

« Je vais être beau tiens pour mon arrivée chez les Wyatt ! J’espère qu’ils m’en voudront pas… »

Son brusque accès d’angoisse fut chassé par le sourire insouciant de la fillette. Il aurait tout le temps d’y penser plus tard, et puis, il verrait bien une fois au pied du mur ! Après tout, il ne serait pas le seul à rentrer crotté des pieds à la tête ! Enfin, sauf que la petite n’était pas pieds nus, elle….
Il étouffa un éclat de rire et reporta son regard sur la marre.

-T’en vois une autre ? Moi non…

En dix ans, il avait eu le temps de perdre la main, niveau repérage et capture.
-T’arriveras jamais à les attraper si tu t’y prends comme ça… dit-il d’une voix douce.

•••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 115
Date d'inscription : 18/04/2015
Ashley Wyatt
Ashley Wyatt
MessageSujet: Re: How to catch a frog. ~ pv Ash    How to catch a frog. ~ pv Ash  EmptyDim 3 Mai - 12:53





How to catch a frog
Néo & Ashley -flashback


Elle vit le grand garçon s’approcher d’elle et déposer le sac qu’il avait dans l’herbe, avant de se mettre à genoux face à elle pour lui parler. De son côté Crackers était venu, un peu méfiant d’abord, reniflant cet étranger qui s’approchait de sa petite maîtresse, mais au bout d’une seconde il battait de la queue et lui donnait des coups de patte pour attirer l’attention du jeune homme.

Crackers t’aime bien. Quand il fait ça c’est pour que tu lui grattes les oreilles. Si tu fais ça il sera ton copain à toi aussi. Tu t’appelles Néo ? C’est rigolo comme nom, j’ai jamais entendu quelqu’un d’autre qui s’appelait Néo ! Et comment tu sais comment je m’appelle ? T’as des pouvoirs magiques ? Oh t’es un sorcier ? Tu m’apprendras ! Hein ? Ca doit être trop bien de savoir faire de la magie ! Je pourrais transformer mon petit frère en poney ! Ou en lapin !

Elle observa ensuite Néo enlever ses chaussures, ses chaussettes et retrousser son pantalon, installé au bord de l’eau. Elle s’assit à côté de lui et le regarda faire, fascinée. Ca alors, il en savait un rayon sur les grenouilles ! Elle hochait frénétiquement la tête, ayant l’impression de recevoir un savoir précieux et rare, comme un genre de secret qu’on se transmet de maître en apprenti. Il entra dans l’eau et elle ne le quittait pas des yeux. Son cœur se gonfla de joie quand il lui dit de venir la rejoindre. Un honneur immense. Elle entra lentement dans la mare, restant près de lui, et hocha la tête à ses conseils, n’osant rien dire de plus. Elle fit un effort surhumain pour rester immobile et attendre, elle qui avait toujours la bougeotte. Elle le vit se préparer à l’attaque, mais finir par s’étaler à moitié dans l’eau vaseuse. Elle prit un air très sérieux, poings sur les hanches et sourcils froncés.

Mais t’es nul ! T’as dit que tu savais bien les attraper, et tu l’as ratée !

Il lui parla un peu de lui, et elle se calma, souriant de nouveau. Si ce qu’il disait était vrai, il avait un sacré passé de chasseur de grenouilles, et il était peut-être juste un peu rouillé.

J’aurais bien aimé voir les grenouilles que t’attrapais. Elles ont l’air jolies comme tu en parles !

Elle hocha ensuite la tête pour faire un nouvel essai. Mine de rien, elle était fière qu’un garçon comme ça, un grand s’occupe d’elle. Elle qui avait espéré un grand frère pour jouer avec elle, elle était servie. C’était trop bien d’avoir un grand frère ! Elle fit encore un ou deux essais, et finit par attraper une toute petite grenouille verte. Elle riait toute seule, et la gardait précieusement entre ses mains fermées, mais pas trop fort pour pas l’écraser.

J’en ai eu une ! T’as vu Néo, j’en ai eu une ! Elle est trop belle ! Je vais la ramener à la maison, et puis je la mettrai dans un aquarium et je lui donnerai des mouches et je vais l’appeler Annabelle et ça sera ma copine ! Et puis…

A ce moment-là la petite se prit le pied dans une racine, manqua de tomber et du coup lâcha la grenouille qui retomba dans l’eau vaseuse.

Oh non… Elle était trop belle… Je…

Au loin, un sifflet strident retentit. Crackers leva la tête et se mit à aboyer en se relevant. Ashley s’agrippa à des roseaux pour sortir de l’eau.

Tu viens ? Maman a dit que c’était l’heure de rentrer. Avec le sifflet, je l’entends de loin. Enfin, Crackers encore mieux que moi. Allez on doit rentrer.

Une fois Néo hors de l’eau elle lui prit la main pour le guider, le laissant quand même remettre ses chaussures et reprendre ses affaires avant. Ashley était triste pour la grenouille, mais maintenant que son grand frère lui avait appris comment faire, elle était sûre de retrouver Annabelle la prochaine fois qu’elle reviendrait pêcher. Et comme ça, elle aurait le temps de préparer un aquarium pour sa grenouille avant de l’attraper. C’est donc deux chasseurs de grenouilles amateurs, précédés par le chien, qui arrivaient en vue du vieux cottage des Wyatt. Le chien fonça à toute allure pour retrouver ses croquettes, mais Ashley restait tout contre ce grand gaillard qui faisait maintenant partie de la maison.

Avant, t’as dit que t’étais en Allemagne. C’est où l’Allemagne ? C’est une planète ?

A ce moment-là une silhouette apparut dans le jardin, qui leva les bras au ciel en contemplant l’état des deux nouveaux arrivants. Une jeune femme brune d’environ trente-cinq ans, pas très grande mais au visage doux avec quelques taches de rousseur.

Nom du ciel Ashley, mais dans quel état tu t’es mise ! Et toi tu dois être Néo c’est ça ? Je m’appelle Mary. Viens, entre vite. Oh mon pauvre, qu’est-ce qu’elle a bien pu faire pour que tu rentres dans cet état ! Enfin, tu as déjà rencontré la petite terreur de la maison.

Une fois près de lui elle l’embrassa sur les deux joues avant de lui faire signe de la suivre à l’intérieur.

Ashley, tu laisses tes bottes dehors. Crackers, tu attends que je t’essuies les pattes !

La petite obtempérait sagement, pendant que sa mère s’occupait du nouveau venu.

Bienvenue chez nous ! C’est pas un palais mais j’espère que tu te sentiras bien chez nous ! Je vais te montrer ta chambre et tu pourras prendre une douche. Je crois que ça ne sera pas de trop. Encore ses fichues grenouilles hein ? Je me demande pendant combien de temps encore elle va avoir cette lubie en tête…

Elle l’emmena à l’étage, et ouvrit la porte d’une petite chambre aux murs tapissés de bois couleur de miel. Quelques vieilles peintures étaient suspendues au mur, et un bouquet de fleurs séchées était posé sur une commode près de la porte. A part ça il y avait un lit en fer à deux places, recouvert d’une couverture à carreaux. Et une fenêtre à petits carreaux s’ouvrait sur le jardin et la campagne qui s’étendait à perte de vue.

Voilà mon grand, j’espère que ta chambre te va ! Celle du petit monstre est en face, et à côté d’elle il y a Eilian, son petit frère. Il a cinq ans, mais pour l’instant il est avec son père. La salle de bains est au bout du couloir, il y a des serviettes propres. Allez, j’arrête de jacasser et je te laisse. Viens nous retrouver en bas quand tu auras terminé !

La femme lui sourit et descendit le vieil escalier recouvert de tapis avant de disparaître dans la cuisine, où le papotage d’Ashley pouvait encore se faire entendre…

BY .TITANIUMWAY



Dernière édition par Ashley Wyatt le Mar 5 Mai - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 68
Date d'inscription : 18/04/2015
Localisation : Entre deux éprouvettes
Néo Cartwright
Néo Cartwright
MessageSujet: Re: How to catch a frog. ~ pv Ash    How to catch a frog. ~ pv Ash  EmptyMar 5 Mai - 9:13




Néo répondit au hochement de tete de la petite par un sourire. Quelle bavarde elle faisait ! Et elle ne lui avait même pas laissé le temps de répondre à ses questions ! Mais elle était plutôt mignonne, quoique son caractère paraissait bien trempé. Il se demandait ce que ça allait donner durant son séjour.

-Vas-y, moi je m’assoie et je te regarde faire

Il rejoignit le chien pour s’assoir à ses côtés, un peu refroidit par son échec. Timidement, il fit connaissance avec l’animal, tout d’abord en gratouillant simplement ses oreilles, puis, rassuré par sa gentillesse, il entreprit de caresser vigoureusement son pelage à deux mains, un peu comme s'il le massait. Il gardait un œil attentif sur Ashley malgré tout. Il ne voulait pas rater la capture de sa première grenouille ! D’une part parce que la petite lui en ferait certainement voir de toutes les couleurs si c’était le cas, et d’autre part parce qu’il désirait l'observer pour savoir comment elle se débrouillerait avec ses conseils en poche.
Il rit doucement en voyant qu’elle avait réussi, et se releva, certainement au grand dam de Crackers vu le regard de chien battu qu’il lui lança, couché sur le dos, les quatre fers en l’air, la langue pendante. L’adolescent s’excusa à mi-voix à son adresse -ça pouvait paraître parfaitement stupide mais il en ressentait le besoin- puis il rejoignit rapidement la fillette Wyatt.

-Bravo Ashley ! Tu me la m…

Il la vit se rapprocher dangereusement de l'eau et son premier réflexe fut de se précipiter vers elle pour tenter de la rattraper. Fort heureusement, elle réussit sans problème à rétablir son équilibre sans son aide, mais elle laissa échapper la grenouille qui plongea dans l’eau. Il la vit donner un coup de pattes avant de disparaître dans la vase qui avait été remuée par les bottes en caoutchouc de la petite.
Néo sursauta et se tourna vers ce qui lui semblait être la direction d’origine du sifflement alors qu’Ashley s’interrompait.

-Ah, d’accord…

Il ressortit de la mare et prit la main de la fillette avant de récupérer ses sacs au vol. Il se laissa guider, observant le paysage avec un intérêt non feint. La nature n’était pas rare à Londres, mais là, il avait l’impression de s’être perdu dans la jungle subtropicale de Bornéo. Sans petit lutin pour le guider, il se serait probablement perdu. Surtout que le lutin en question le faisait passer au beau milieu des taillis et slalomer entre ronces et arbres en tout genre.
Il s’essuya le visage en arrivant en vue de la maison, histoire d’être un peu plus présentable –mais s’il avait pu se voir dans un miroir à ce moment-là, il aurait compris que ça ne servait à rien.

-L’Allemagne c’est un pays assez loin d’ici… On y parle une autre langue que l’anglais, qui s'appelle l'allemand, et c’est assez cool là-bas.

Enfin, là où il avait vécu, c’était le cas. Pour le reste, il n’en savait pas grand-chose en fait.

Néo observa sa nouvelle responsable avec curiosité. Elle avait l’air plutôt sympa, douce, quoiqu’un peu speed.

-Euh oui… B’jour m’dame… bafouilla-t-il en affichant un sourire timide.

Il rentra dans la maison et ne sut pas franchement comment réagir à cet accueil si chaleureux et familier.

-Elle n’a rien fait m’dame…

Il ne put s’empêcher d’observer son nouvel environnement, encore une fois. C’était si… douillet… comparé à l’orphelinat. Il suivit Mary à l’étage.

-Je l’ai aidé à en attraper… Ne la blâmez pas, j’étais pareil à son âge… Peut-être même pire… répondit-il sans réfléchir avant de rougir.

Il se figea sur le seuil de la porte de la chambre. Mon dieu, mais c’était digne d’un palace tout ça ! Et l’odeur… L’odeur de bois… enivrante…

-Je suis au paradis… murmura-t-il sans même s’en rendre compte.

Il acquiesça à l’adresse de son interlocutrice, la remercia, la gratifia d’un sourire en rime et finit par pénétrer dans la pièce en marchant comme si le sol était prêt à s’ouvrir sous ses pieds pour l’engloutir. Il posa ses affaires près du lit, sur le parquet, le regard brillant d’émotion.
Le silence qui envahit l’endroit au départ de maman Wyatt lui parut étouffant, et il ouvrit précipitamment la fenêtre pour observer le jardin et éviter la crise de claustrophobie qui le menaçait. Il resta interdit quelques instants, penché au-dessus du vide, avant de venir fouiller son sac à la recherche d’une tenue de rechange, puis il partit vers la salle de bain.
Là encore, ce fut comme s’il venait de pénétrer dans une salle immense emplie de trésor de valeurs inestimables. Il n’osa pas faire durer sa douche, mais il en profita tout de même suffisamment à ses yeux pour en ressortir excité comme un gamin face à sa première bicyclette. Si c’était ça la vie en famille, il signait tout de suite ! Bien sûr, il avait connu tout ça plus jeune, mais c’était tellement loin maintenant…
Il s’habilla rapidement, laissa sa serviette à sécher dans sa chambre, puis entreprit de rejoindre Ashley et sa mère dans la cuisine. Il frappa à la porte avant d’entrer, même si elle était grande ouverte. Il se racla la gorge.

-Hum euh…

Il se tut,rougit et resta planté là, les bras croisés. Il ne savait pas quoi dire et se trouvait juste parfaitement stupide et pas du tout à sa place.

•••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 115
Date d'inscription : 18/04/2015
Ashley Wyatt
Ashley Wyatt
MessageSujet: Re: How to catch a frog. ~ pv Ash    How to catch a frog. ~ pv Ash  EmptyMar 5 Mai - 9:14





How to catch a frog
Néo & Ashley -flashback


A la base, la famille Wyatt ne s’était pas trop posé la question d’accueillir un petit malheureux pendant l’été. Mais un jour ils avaient discuté avec la sœur de Mary Wyatt, dont le frère du cousin par alliance du…enfin bref, travaillait pour ce programme, et lui avait dit qu’il cherchait des familles d’accueil. En plus, ils habitaient à la campagne, la maison était grande… Bref, les conditions idéales pour offrir un bol d’air à un pauvre gosse. Et c’était comme ça que quelques semaines plus tard ils apprirent qu’un jeune homme du nom de Néo allait passer quelques semaines auprès d’eux.

Mary avait angoissé pendant une bonne semaine, inspectant et revérifiant la chambre d’amis pour être sûre que leur protégé ne manquerait de rien, serait bien installé, et ne les comparerait pas au Thénardier. Elle ne savait rien de ce que le jeune garçon avait pu vivre, mais le simple fait qu’il ait perdu ses parents, et se retrouve seul au monde lui brisait suffisamment son cœur pour faire en sorte que son séjour ici soit agréable et tranquille. Et c’est tout naturellement qu’elle l’accueillit comme un neveu qu’on n’a plus vu depuis longtemps. Il avait besoin de chaleur, et de confort, alors elle voulait lui donner l’impression qu’il était chez lui, mais que ça faisait juste un bon bout de temps qu’il n’était pas revenu.

Elle se mit à rire doucement alors qu’elle l’emmenait à l’étage, en secouant la tête.

Je t’en prie, appelle moi Mary. Je me sens tellement vieille quand tu me donnes du « Madame ! ». Oublie ça tu veux ?

Elle eut une seconde d’inquiétude en ouvrant la porte, guettant la réaction du nouveau venu sur son visage. Sa pire crainte était qu’il soit déçu, que la chambre ne soit pas assez bien pour lui. Mais un sourire soulagé s’afficha sur son visage alors que le jeune garçon se mit à sourire et murmura qu’il était au paradis.

Oh le paradis, on n’en est quand même loin ! Mais tu es ici chez toi d’accord ?

L’étage redevint silencieux alors que la cuisine s’animait juste en-dessous. Le chien s’était fait essuyer les pattes et était couché dans un coin, veillant à s’occuper du moindre morceau  de nourriture qui aurait le malheur de tomber sur le sol. Et la petite avait quitté sa salopette trempée pour trottiner en grand-shirt qui lui allait jusqu’aux genoux. Elle était en train de mettre la table, et Mary était aux fourneaux quand elles entendirent Néo venir timidement les rejoindre.

Viens, entre donc mon grand ! Pour ce soir c’est fricassée de bœuf aux légumes et aux pâtes. J’espère que ça te va ?

Elle lui fit signe d’approcher et lui tendit la cuillère en bois.

Tiens. Tu remue doucement la viande pendant que je finis de couper les carottes.

Mary se décala pour laisser faire le jeune apprenti, et s’activa à s’occuper des légumes. Pendant ce temps, la petite fille avait fini de disposer les verres, les couverts et les assiettes, et était revenue se planter près du jeune homme qu’elle observait avec attention.


Dis, Néo… elle te plait ta chambre ? Et la maison ? Tu verras après je te montrerai mes jouets. Tu verras j’ai plein de trucs trop chouettes ! Pis au moins avec toi je peux jouer, parce qu’Eilian il fait que tout casser ou tout mettre en bouche, et je veux pas qu’il mâchouille les cheveux de mes Barbie !

Mary riait discrètement en voyant que sa fille avait déjà adopté leur pensionnaire, et surtout, en voyant que Néo prenait du temps pour parler à la petite, sans l’envoyer bouler comme pas mal de garçons de son âge. La porte d’entrée s’ouvrit alors et deux voix se firent entendre. Une voix d’homme et une voix de petit garçon. Un homme grand, carré d’épaules entra dans la cuisine, et hésita une seconde avant de sourire au nouveau venu.

Bienvenue gamin ! J’avais oublié que c’était aujourd’hui que tu arrivais ! Je serai venu te chercher à l’arrêt de bus sinon…

Il lui tendit la main, une main rendue rêche et calleuse par les heures de travail à l’extérieur.

Je m’appelle Angus. Et voilà la dernière terreur de la famille. Eilian .

Le petit garçon se mit à rire en s’approchant de sa mère, se cachant derrière ses jambes pour contempler l’étranger.

Alors comme ça, déjà arrivé et elle t’exploite déjà ? Mais non je plaisante ! En tout cas ça sent très bon !

Mary ajouta les carottes à la casserole que surveillait Néo avant de ramener un saladier de pâtes fumantes sur la table. Elle fit asseoir les deux terreurs avant de prendre la casserole des mains du jeune homme.

Merci ! Allez va t’asseoir, tu dois avoir faim avec le voyage et la chasse à la grenouille… Tu trouveras facilement ta place je pense…

En effet, devant l’une des assiettes de la table ronde, trônait un rouleau de papier toilette vide soigneusement colorié et agrémenté d’un beau « NEO » tracé d’une écriture encore un peu maladroite, servant de porte-serviette.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 68
Date d'inscription : 18/04/2015
Localisation : Entre deux éprouvettes
Néo Cartwright
Néo Cartwright
MessageSujet: Re: How to catch a frog. ~ pv Ash    How to catch a frog. ~ pv Ash  EmptyMar 5 Mai - 9:25




Néo pénétra dans la pièce presque sur la pointe des pieds, avec les précautions de quelqu’un qui s’apprêtait à marcher sur des oeufs. Ses joues étaient toujours aussi roses de gêne.

-Ca me va… répondit-il timidement.

A vrai dire, c’était même parfait. Il n’avait aucune idée de ce que c’était, la fricassées, mais les repas ici ne pouvait pas être pire que ceux de la cantine de l’orphelinat. Tout était insipide là-bas, la bouffe, les dortoirs, les lieux en général, même les gens… Tout était impersonnel, gris, triste, mort.
Il prit la cuillère en bois et la plongea dans la casserole pour remuer doucement son contenu.

-Je vous préviens, je n’ai jamais touché à une cuillère en bois de toute ma vie, ni à une casserole d’ailleurs… dit-il doucement alors que son teint virait de nouveau au cramoisi.

Il n’osait même pas baisser les yeux sur Ashley pour lui répondre, de peur de faire une connerie, comme laisser cramer le plat ou foutre le feu à la baraque. Il avait honte de n'avoir jamais cuisiné de sa vie à dix-sept ans passés.

-J’adore tout ici Ashley… La maison et la chambre sont géniales… Tu sais, j’ai jamais eu de chambre à moi, tout seul, alors ça fait un peu bizarre… Mais c’est super hein ! Tu me montreras le reste de la ferme aussi après tes jouets ? J’aime bien être dehors… Je me sens bien dehors…

Il sursauta violemment et faillit laisser tomber la cuillère alors que la porte s’ouvrait sur le père de la petite.

-Bonjour… Nan mais ne vous en faites pas, j’ai trouvé le chemin facilement… Et puis c’était sympa de marcher dans les bois… balbutia le jeune homme.

Il serra la main de l’homme avec le plus de fermeté possible et fut heureux de constater qu’il n’était pas trop mou des doigts par rapport à Angus.

-Moi c’est Néo… Cartwright...

« Et je hais mon prénom… il est ridicule… »

-Non mais…

Les mots « elle ne m’exploite pas du tout et puis c’est la moindre des choses que j’aide et puis ça fait plaisir et en fait c’est cool parce que j’ai jamais fait quoique ce soit du genre de toute ma vie » moururent sur ses lèvres alors que ses joues devenaient brûlantes, en plus d’être déjà écarlates.

-Oh… Ah… D‘accord… Bon… Ok… bafouilla-t-il, ne sachant plus où se mettre.

Le rire du petit garçon acheva de lui donner envie de partir s’enterrer très loin au fond du bois. Il alla s’asseoir à table, raide comme un piquet, les mains moites de sueur. Il n’osait même pas toucher aux couverts, comme s'il avait peur de les salir ou de les profaner avec sa peau, mais il ne put retenir un petit sourire à la vue du rond de serviette fait maison.

-C’est toi qui l’a fait Ashley ? Il est très joli… Je ne suis pas très doué en dessin…

Il remercia poliment Mary lorsqu’elle le servit, attendit que chaque assiette soit remplie et que quelqu’un commence à manger avant d’enfin se décider à goûter le plat. Un soupir d’aise sonore lui échappa alors qu'il avalait la bouchée de nourriture avec plaisir et il baissa les yeux sur son assiette.

-Pardon… Mais c’est délicieux… Je crois que j’ai jamais mangé quelque chose de meilleur que ça…

•••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 115
Date d'inscription : 18/04/2015
Ashley Wyatt
Ashley Wyatt
MessageSujet: Re: How to catch a frog. ~ pv Ash    How to catch a frog. ~ pv Ash  EmptyVen 8 Mai - 21:25





How to catch a frog
Néo & Ashley -flashback

Mary s'affairait à côté, et sourit à Néo qui paniquait devant sa casserole.

Tant que tu continueras à tourner, tout ira bien mon grand. Et y'a pas d'âge pour apprendre. Mon mari, Angus, a jamais cuisiné de sa vie. Enfin lui c'est un cas désespéré.

Elle se mit à rire doucement, achevant le dîner alors que le père de famille faisait son apparition. La petite achevait de répondre à Néo avant de se jeter dans les jambes du gallois bourru.

Moi aussi j'aime bien être dehors! Les jouets et tout, c'est bien quand il pleut mais c'est tellement mieux d'aller voir les grenouilles, de cueillir des fleurs et de courir après les papillons! Je te montrerai tout tu verras!

Angus salua leur nouveau pensionnaire et tenta de détendre l'atmosphère en plaisantant un peu avec lui avant que tout le monde se réunisse autour de la table. Sentant la gêne du jeune homme Mary lui posa affectueusement la main sur l'épaule.

Ca va aller mon grand. T'en fais pas. C'est normal de pas être à l'aise quand on débarque comme ça et qu'on connaît rien. Mais faut pas que tu aies peur. On est pas méchants. Bruyants oui, mais pas méchants... Allez mange. j'espère que ça te plaira...

Elle lui sourit et attaqua ses pâtes, comme tout le monde à table, pendant qu'Ashley, la bouche à moitié pleine, se mette à rire en entendant le compliment de Néo.

T'entends maman? Je t'avais dit que j'étais sûre que ça lui plairait!
- T'avais raison trésor!


Puis, se tournant vers Néo.

"J'aime bien dessiner! La maîtresse dit que je me débrouille bien!
- Mieux que les maths hein?
- Non mais les maths c'est nul..."


La petite retourna à ses pâtes, et la tribu Wyatt commença à discuter de leur journée, ce qu'ils avaient fait, essayant de faire parler Néo sans se montrer trop intrusifs. Et Mary se mit à rire en entendant le compliment de Néo.

"Oh mais tu es un amour! Tu entends ce que dit le petit Angus? Qu'il a jamais rien mangé d'aussi bon!
- Mais le gamin dit ça pour se faire bien voir c'est tout chérie!

Le père se mit à rire en faisant un clin d'oeil au garçon avant de reprendre son dîner. Mary, faussement outrée, lui donna un petit coup de fourchette sur la main.
- La prochaine fois, tu iras dîner chez ta mère!"

Le reste du dîner s'acheva tranquillement, et Mary commença à débarrasser la table pendant que Ashley posait des yeux de chien battu vers Néo assis à côté d'elle.

On fait un jeu?


La tornade alla ouvrir un placard où une dizaine de boites de jeu de société étaient sagement rangées. Après délibération, c'est les petits chevaux qui eut la préférence de la majorité, et Angus fit équipe avec le petit frère pour que chacun puisse avoir une équipe. Et pendant que le gallois préparait le plateau, Mary s'était levée pour faire chauffer la bouilloire et sortir des tasses de porcelaine à fleurs en même temps qu'une tarte aux pommes.

"Tu prends du dessert? Et du thé?"

Le père attrapa une bouteille poussiéreuse ainsi que deux petits verres, et en servit un fond à Néo.

"Angus, il est trop jeune pour boire du whisky!
- Mais tu rigoles, un grand gaillard comme lui? A son âge je faisais bien pire que boire un fond de whisky après dîner!


Et dans un léger rire, il déposa le fond ambré devant Néo.
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 68
Date d'inscription : 18/04/2015
Localisation : Entre deux éprouvettes
Néo Cartwright
Néo Cartwright
MessageSujet: Re: How to catch a frog. ~ pv Ash    How to catch a frog. ~ pv Ash  EmptyDim 5 Juil - 20:02



Ash – Néo



Ils redoublaient tous d'efforts pour le mettre à l'aise, mais Néo ne pouvait s'empêcher d'être gêné. Il n'avait pas l'habitude des gens qui l'accueillaient à bras ouverts chez eux. Enfin non, c'est faux, mais disons que c'était la première famille d'accueil chez qui il se sentait d'office intégré. Peut-être grâce à la petite. Il sourit en entendant Ashley parler de l'école.

-Moi j'aime bien les maths. C'est pas toujours facile à comprendre au début, mais quand on a saisi le truc, après, ce n'est que de la logique et tout parait simple.

Il brillait dans les matières scientifiques au lycée, et sans vraiment avoir besoin de fournir d’efforts particuliers. Les profs lui foutaient donc la paix, d’autant plus qu’il faisait en sorte de ne pas se faire remarquer en cours en restant discret et effacé. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes sur le plan scolaire. Heureusement, parce que sur le plan personnel, c'était une autre histoire.

-Si jamais tu as des questions pour l'école Ashley, je pourrais t'aider. Enfin, là on est en vacances mais bon...

Il écouta avec intérêt la discussion entre les Wyatt, répondant du mieux qu'il pouvait aux questions personnelles qu'ils lui posaient de temps à autre. Il hésitait encore à s'ouvrir complètement. Après tout, il n'était pas là pour très longtemps, et ses précédentes aventures en famille d'accueil s'étant presque toutes soldées par un échec ou une fugue... Ça ne le poussait pas vraiment à se lier pleinement. Pourtant, la gamine avait quelque chose qui le l’incitait à être un peu plus confiant avec eux. Un pouvoir magique propre aux enfants de cet âge-là, peut-être.

Néo rougit violemment et baissa les yeux sur son assiette lorsqu'Angus prétendit qu'il voulait se faire bien voir. En faisait-il trop ? Pourtant il était sincère ! Puis il comprit que le gallois le taquinait, et il pouffa de rire au coup de fourchette donné par son épouse sur sa main.

-Vous n'avez jamais goûté un des repas de l'orphelinat monsieur... C'est simplement abominable... dit-il avec un petit sourire.

Il se détendait. Les plaisanteries du père Wyatt l'y aidait énormément, autant que le naturel avec lequel la petite s'adressait à lui et que la gentillesse dont la mère faisait preuve. A la fin du repas, lorsqu'il se proposa d'aider pour débarrasser, Elisabeth le qualifia de "gentil garçon" -ce qui le fit rosir une fois de plus- et ils eurent vite fait d'achever la tâche à tous les deux. Il n'eut pas le temps de se rasseoir qu'Ashley le réquisitionnait pour une partie de jeu.

-Je te préviens, je suis souvent très nul pour les jeux de société. J'ai pas beaucoup de chance. Mais c'est d'accord si tu promets de ne pas te moquer de moi si je perds ! plaisanta-t-il avec un léger sourire.

La famille se retrouva bientôt autour de la table, une nouvelle fois.

-Je veux bien un fruit si vous en avez... Merci Elisab...

Le verre posé devant lui le coupa net dans sa phrase.

-Euh... J'ai jamais bu d'alcool... bafouilla-t-il, les yeux rivé sur le liquide ambré.

Bon, c'était faux. Des camarades de son dortoir avaient un jour "emprunté" une bouteille au directeur de l'orphelinat, et les garçons avaient pris leur première cuite au rhum brun ce soir-là après l'extinction des feux. Souvenirs peu agréable vu la gueule de bois carabinée et la remontée de bretelles qui avaient suivies le lendemain.

Néo prit le verre entre ses doigts, renifla l'alcool en fronçant le nez, puis se décida finalement à tremper les lèvres avant de s'étrangler à moitié.

"Ah la vache, ça décape !"

Il grimaça, un peu dérangé par la soudaine chaleur qui lui brulait la poitrine et l'estomac. Quel poison ce truc ! Il reporta son attention sur les petits chevaux de bois.

-Ashley, tu peux me rappeler les règles s'il te plait ?

Et une fois chose faite, la partie commença, avec pertes et fracas pour certains et acharnement pour d'autres, comme si leurs vies dépendaient de qui ramènerait en premier son cheptel de chevaux de courses à l'écurie.

•••


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: How to catch a frog. ~ pv Ash    How to catch a frog. ~ pv Ash  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

How to catch a frog. ~ pv Ash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sherlock RPG  :: The game is on + London :: Other Timelines :: Flashbacks-